FLEUR DE LUNE N°8

n° 8  printemps 2003

Numéro spécial Maurice Fourré et André Breton

... du Président

Cruel avril par Bruno Duval

Maurice Fourré et André Breton : brève rencontre (lettres de Maurice Fourré à André Breton des 5 mai et 16 juillet 1949 et du 20 juillet 1958)

Sur les lettres d'un oncle de Maurice Fourré par Jean-Pierre Guillon

Échos et nouvelles : (Guide des Associations d'amis d'écrivains- Errata)

Les textes de ce numéro sont disponibles au format pdf (clic!)

... du Président


De la valeur marchande d'un poète confidentiel.


A quelque chose malheur est bon.

La vente Breton qui s'est déroulée du 7 au 17 avril 2003 à l'Hôtel Drouot, dépeçant les collections et l'atelier-pivot du surréalisme fut l'occasion de découvrir dans la bibliothèque du maître quelques livres, tapuscrits, lettres manuscrites, photographies dédicacées, de Maurice Fourré, dont on trouvera ci-après le descriptif, d'après le catalogue de l'étude CalmelsCohen, et le montant atteint par les enchères.

Lire : ... du Président

Cruel avril


par Bruno Duval


HÔTEL DROUOT, SEMAINE DU 7 AU 17 AVRIL 2003:


LE COMMISSAIRE-PRISEUR: "4.800 euros, j'adjuge."

L'EXPERT: "Il y a préemption de la Bibliothèque municipale de Nantes."

L'HOMME À L'ÉCHARPE: "Encore!"

UN ENCHÉRISSEUR: "On le sait bien, va, que tu bosses pour Pinault!"


Lire : Cruel avril

Fourré/breton: brève rencontre


Voici donc, en illustration de ce qui précède, les envois de Maurice Fourré à André Breton, revenus à la lumière à la faveur de la vente Breton du mois d'avril 2003 à Paris. Cette correspondance date du printemps-été 1949. Les deux écrivains venaient de faire connaissance par l'entremise de J. Gracq et de M. Carrouges, au tout début de l'année. La Nuit du Rose-Hôtel >paraîtra quelques mois plus tard, à la rentrée 1950, annoncée par la parution de quelques chapitres dans Les Cahiers de la Pléiade, et entourée d' un luxe inouï de publicité et de mobilisation critique. C'est dans un élan d'euphorie et de reconnaissance éperdue que Fourré dédicace à Breton l'un des exemplaires de l'édition originale, "sur vergé de Hollande, ainsi que le tapuscrit. Tout cela en vain, finalement, puisque l'insuccès du livre a entraîné l'échec de la collection Révélation qu'il inaugurait, et dont Breton avait, dès février 1949, tracé le programme.

Lire : Fourré/breton: brève rencontre

page 1 sur 1