Un mot seulement

Le printemps 2002 s'avance, et avec lui, Fleur de Lune, premier bulletin de cette année qui en comptera quatre. Comme vous pouvez d'ores et déjà vous en rendre compte, celui-ci est plus épais, plus copieux que le précédent, et nous espérons que vous trouverez à sa lecture autant de plaisir que nous. La prose de Fourré, sur les sujets les plus minimes, les plus ternes, les plus plats, reste impertubablement ciselée et courtoise. On en sourit, de bonheur. Quant à Yvon Le Baut, il continue de nous apporter son éclairage sur les quatre romans, leurs cohérences, leurs oppositions, leurs constantes.


Nous nous efforcerons dans les mois qui viennent de réaliser des bulletins de plus en plus novateurs, nourris et instructifs. Pour y parvenir, votre intérêt nous est précieux, autant que votre aide. Critiques, suggestions, lettres, informations, apports, articles, nous accueillerons tout cela avec le plus grand enthousiasme.


Nous ne sommes encore qu'un bien petit noyau d'enthousiastes de Fourré. Pour que puissent aboutir les actions que détaillait notre Président dans son introduction au dernier numéro de Fleur de Lune, il importe que le cercle s'élargisse. Nous comptons sur vous.