Le fleuriste de Saint-Malo

Ayant lu l'article consacré dans ce numéro à l'ultime projet de Maurice Fourré, on sait désormais pourquoi le bulletin de l'AAMF s'intitule Fleur de Lune. Dès le départ, il a semblé aux membres fondateurs de notre association qu'il n'y avait pas d'autre titre possible, et il fut unanimement et définitivement adopté.

Quelques jours après la soirée Fourré, évoquée dans ces mêmes pages, et à laquelle il n'avait pu assister, un adhérent de Saint-Malo, notre ami Hervé Delabarre, nous envoyait un entrefilet paru sur ces entrefaites dans son journal local, Ouest-France, et annonçant la toute récente inauguration d'un magasin proche de chez lui, à la même enseigne que nous : Fleur de Lune ! Inutile d'ajouter que le premier d'entre nous à se rendre dans la cité corsaire ira signaler l'insolite rapprochement à l'artisan nouvellement installé, en lui offrant, s'il y consent, un exemplaire de notre bulletin, et lui acheter (pourquoi pas, s'il en a ?) un bouquet de fleurs de lune ….